Outils pour utilisateurs

Outils du site


scienceouverte:faq

Foire aux questions

Puis-je faire fi de cette question de la gestion des données ?


Difficilement à plusieurs titres :

  • L’exercice est maintenant encadré par la loi. Nous avons obligation - dans la recherche publique - de partager la donnée sans entrave.
  • Cela devient une exigence des bailleurs pour l'acceptation des projets.
  • Vous serez le premier à tirer les bénéfices d'une donnée correctement stockée et cataloguée.

Comment choisir un entrepôt de données ?


Il existe beaucoup d’entrepôts de données, de nature et de qualité différentes. Certains sont des entrepôts Institutionnels (Portail Data InDoRES INEE (CNRS), DataSuds (IRD), Didomena, … ), d’autres sont thématiques (PANGAEA pour les données environnementales, SEANOE spécifique aux données marines …) ou généralistes (Dryad, Zenodo, …) Pour vous aider à trouver et à choisir votre entrepôt, des catalogues sont disponibles : https://cat.opidor.fr/, https://www.re3data.org/ et https://fairsharing.org/databases/. Des entrepôts spécifiques peuvent être suggérés (ou imposés) par le journal dans lequel vous déposez votre article, mais aussi par le financeur, le consortium du projet ou l’institution dans laquelle vous travaillez. Il est conseillé de vérifier si l’établissement dans lequel vous exercez a mis en place une politique de partage de données et de s’y référer pour éviter la dispersion des données tout azimut.

Puis je déposer des logiciels et/ou des algorithmes dans les entrepôts institutionnel ?


Oui sans problème, mais il faut penser à remplir au maximum les métadonnées liées à ce type de données et joindre le maximum d'information quand au rôle, aux méthodes ou langages utilisé(e)s pour rendre le jeu de données “FAIR”

Les données déposées et publiées dans les entrepôts institutionnel sont elles obligatoirement en accès libre ?


Non pas obligatoirement, il est possible de restreindre l'accès à certains fichiers au sein même d'un jeu de données.

Suis je obligé de ressaisir mes informations dans les annuaires de données après avoir déposé un jeu de données ?


Non pas forcément

  • les dataverses CIRAD, IRD, Université de Montpellier sont moissonnés par les annuaires OpenAire, Datacite et par l'entrepôt Recherche Data Gouv
  • les metadonnées des dataverse IRD et INEE sont elles présentes dans Datacite, OpenAire et Google Data Search ?
  • Le dataverse IRD moissonne le dataverse CIRAD.

Comment saisir une licence dans DATAVERSE ?


  1. Déposer le jeu de données dans un dataset
  2. Cliquer dessus
  3. Cliquer sur edit
  4. Choisir terms
  5. Cocher No, do not apply
  6. Saisir dans terms of use le texte suivant pour CCByNCSA:
  7. <a rel=“license” href=“http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/”><img alt=“Licence Creative Commons” style=“border-width:0” src=“https://i.creativecommons.org/l/by-nc-sa/4.0/88x31.png” /></a><br />Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la <a rel=“license” href=“http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/”>Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International</a>.
  8. Cliquer sur “Save Changes”
  9. Ne pas oublier de choisir Publish pour le mettre à disposition

Comment faire pour consulter le contenu des registres de téléchargement dans DATAVERSE ?


Pour consulter les registres dans l'entrepôt de données, il faut :

  1. Cliquer sur UMR ISEM en haut à gauche
  2. Modifier
  3. Registre des visiteurs de ce jeu de données
  4. Visualiser les données recueillies
  5. Télécharger les entrées pour voir tout ce qui a été rempli

Comment créer un lien privé temporaire dans DATAVERSE ?


Pour créer un lien privé temporaire, il faut :

  1. Se positionner dans le jeu de données
  2. Cliquer sur modifier
  3. Choisir URL
  4. Cliquer sur Créer une adresse URL privée
  5. Une fois l'URL créée la copier et l'envoyer
  6. Pour la désactiver choisir Désactiver l'URL privée

Comment saisir les noms d'auteur dans un jeu de données ?


Saisir le nom des auteurs sous la forme :

  • Nom : Nom, Prénom (ou Organisation pérenne)
  • Affiliation : UMR ISEM - CNRS, Univ.Montpellier, IRD, CIRAD - Montpellier, France

Quels sont les bénéfices des datapapers


Les bénéfices du Data Paper

  • Promouvoir, faire connaître et rendre accessibles et réutilisables ses données de la recherche ;
  • Augmenter la visibilité et l'impact des résultats de la recherche grâce à une meilleure citabilité des données ;
  • Décrire les données sous forme structurée et lisible par un humain.

Quand rédiger le PGD ?


Le plan de gestion devra être transmis dans les 6 mois qui suivent le démarrage scientifique du projet, puis une seconde version à mi-parcours du projet et enfin la version finale à la clôture du projet.

Qui rédige le PGD ?


Le / les coordinateurs du projet et les partenaires

Un Plan de gestion de Données ne fait il pas doublon avec un Datapaper ?


Les plans de gestion de données (PGD) sont créés dès le début d'un projet (voire en phase exploratoire) et l'accompagnent. Ils décrivent qualitativement et quantitativement les données qui vont être manipulées et définissent ce que les chercheurs feront de leurs données pendant et après le projet, explicitant notamment la mise à disposition des données . Les éléments décrits dans les PGD transcrivent les choix des technologies à mettre en œuvre (volume de stockage, pérennité à moyen ou long terme, publication OpenData ou non, etc.).

Les datapapers accompagnent la publication de jeux de données : ils ont pour objectif de rendre les données accessibles, interprétables et réutilisables. Les datapapers doivent décrire les conditions d'acquisition des données, contenir la description fine de tous les champs, et proposer des usages potentiels. Le data paper est publié sous la forme d'un article examiné par les pairs. Pour en savoir plus, vous pouvez consultez https://coop-ist.cirad.fr/gerer-des-donnees/rediger-un-data-paper/1-qu-est-ce-qu-un-data-paper

Les datapapers et les PGD peuvent contenir des informations similaires (résumé du projet, objectifs) mais leurs finalités sont totalement différentes. Les datapapers sont dédiés à la publication scientifique et n'ont qu'une version alors que les PGD permettent une meilleure gestion du projet.

Quelle est la définition des données de la recherche ?


La définition la plus communément utilisée pour définir les données de la recherche (ou data research) est celle de l’OCDE (2007) : « Enregistrements factuels (chiffres, textes, images, sons) utilisés comme source principale pour la recherche scientifique et généralement reconnus par la communauté scientifique comme nécessaires pour valider les résultats de la recherche. Un ensemble de données de recherche constitue une représentation systématique et partielle du sujet faisant l’objet de la recherche ».

Combien de temps dois je conserver mes données de recherche ?


Les données de recherche nécessaires pour pouvoir reproduire des résultats publiés doivent être conservées à minima 10 ans mais il vaut mieux les conserver 15 à 20 ans.

Qui a les droits sur les données ?


Le pôle IST de l'ENPC (Ecole des ponts) a crée un logigramme qui permet de déterminer en fonction du contexte qui est le propriétaire des données

Qui a les droits

Comment se connecter à l'entrepôt ISEM CNRS ?


Quand vous êtes sur la page d'accueil data.indores il y a deux possibilités:

  1. Aller dans son compte en haut à droite et tu choisis mes données
  2. Taper isem dans la barre de recherche au milieu à gauche
scienceouverte/faq.txt · Dernière modification : 2023/11/10 16:50 de isem-jeromep